Rechercher
  • Marie-Aude P.

Face au Mur

Mis à jour : 17 juin 2018

Montréal à la belle saison regorge de festivals et d’activités en tout genre : flemmarder dans les parcs ou au Village au Pied du Courant, écouter de la musique aux Francofolies, Festival de Jazz ou Festival Nuits d’Afrique, soirée Salsa ou Karaoke aux Jardins Gamelin, tout le monde trouvera son bonheur.


Pour ma part, je ne suis pas très bain de foules et j’adore flâner dans les rues pour faire des photos. Le festival le mieux indiqué pour moi ? Le Festival Mural ! Ça tombe bien, j’aime aussi le Street Art. Et ça va me donner l’occasion de tester mon nouvel appareil photo ! Oui, après 11 ans de bons et loyaux services, mon Nikon D80 a décidé de prendre une retraite bien méritée et de laisser la place au D7200. Même si la carlingue est sensiblement la même, il va falloir que je me réapproprie ce nouvel instrument.


Festival Mural, donc. Pendant une dizaine de jours, une partie du Boulevard Saint-Laurent, l’artère principale de l’île, vit au rythme de l’art urbain international : art en direct, musique, exposition, cinéma en plein air... En cinq ans de festival, c'est près de 80 oeuvres qui sont installées/peintes/graphées.



Avec Marion, on a déambulé dans les rues pendant 2h30, mais impossible de tout voir, il nous faudra une deuxième séance. Armées du plan de l'exposition à ciel ouvert, on est parties à la chasse aux trésors muraux. Parfois on tombe par hasard sur un kraken et quand on se retourne, on aperçoit au loin une déesse païenne. C'est vraiment magique et ça nous fait (re)découvrir le quartier d'une autre manière.

Après ça, on avait bien mérité les énormes sandwichs (et un milkshake pour moi...) du Café Santropol !

14 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now