Rechercher
  • Marie-Aude P.

The Million Dollar Hotel

Voilà bientôt deux mois que je suis revenue de mes vacances bretonnes et que j'ai posé mes valises en Nouvelle Ecosse. Deux mois que je travaille à Fox Harb'r Resort, à Wallace, petit village dont je ne trouve même pas le nombre exact d'habitants sur Internet. Et deux mois que je m'interroge sur la meilleure façon de raconter cette histoire.


Je n'ai pas pris le temps de le faire avant parce que travailler en horaires décalés et parfois 6 jours par semaine ne m'encourage pas à me poser devant l'ordinateur pour écrire. Et je l'avoue mon meilleur ami ces dernières semaines s'appelle Netflix.


Mais il est temps que je m'y mette enfin. Parce que c'est la fin de la saison officielle ce dimanche, que le temps glisse imperturbablement vers l'hiver (en atteste le nombre de feuilles au sol et les températures qui tournent de plus en plus souvent autour de zéro), que les dortoirs déjà en partie vidés à mon arrivée vont être désertés ce week-end, et que moi-même je m'apprête à quitter les lieux d'ici quelques jours.


A travailler dans un hôtel de luxe dans un endroit aussi isolé, j'ai l'impression d'être dans une autre dimension. Je n'ai pas vraiment eu d'entretien, mon embauche s'est concrétisée en quelques emails et coups de téléphone. Après deux nuits passées à l'Auberge de Jeunesse d'Halifax, Deanna, qui s'est occupée de mon recrutement et n'est autre que la femme du directeur, vient me chercher. L'hôtel est à environ 2h de route, 2h de paysages sublimes, la Nouvelle Ecosse me ravit déjà !

En arrivant à l'hôtel, Deanna me fait la visite officielle, c'est à dire en passant par l'entrée principale, et non l'entrée de service : une grille pour entrer, une pour sortir, un terre-plein central fourni de fleurs, le chemin traverse le parcours de golf, dont le meilleur score est détenu par nul autre que Tiger Woods. Fox Harb'r Resort c'est presque 500 hectares de forêt, parcours de golf, vignoble et étangs, un spa, une salle de gym, une piscine intérieure, une marina et une piste d'atterrissage pour les heureux propriétaires de jets, la possibilité de faire du tir à la carabine, du cheval, du tir à l'arc, du kayak, sans oublier les cours de tennis et le terrain de volley... Un lieu à couper le souffle, en somme. Je suis à la fois impressionnée et un peu sonnée.


Bureau avec vue

Je vais récupérer mon uniforme à l'accueil et Deanna me conduit ensuite au dortoir où je vais passer les prochaines semaines. On y retrouve Carrie, une des responsables du service entretien qui est aussi responsable de la vie dans les dortoirs. En rentrant dans mon dortoir, je tombe un peu des nues. Bien sûr je ne m'attendais à rien d'extraordinaire. Mais j'avoue que les premières cinq minutes je me demande vraiment si je vais pouvoir vivre dans un tel capharnaüm, ne fut-ce que quelques semaines... L'évier est rempli à ras-bord de vaisselle sale, la cuisinière et l'îlot central sont sales et couverts de canettes vides/semi-vides/pleines, le sol colle à certains endroits, les poubelles débordent. Preuve de ma capacité d'adaptation exceptionnelle, j'arrive à passer outre et je m'installe dans ma petite chambre que j'ai la chance de ne pas avoir à partager. Le dortoir A a la plus mauvaise réputation, mais ça je ne l'apprendrai que plus tard.


Pendant la saison, il y a à peu près 200 salariés à l'hôtel. Je suis la seule française, mais loin d'être la seule expatriée ! On peut faire en partie le tour du monde en disant juste bonjour à ses collègues. Australie, Nouvelle-Zélande, Jamaïque, Allemagne, Ecosse, Sénégal, Etats-Unis, Mexique, Colombie, Croatie, Espagne, France, Corée. Tout le monde parle anglais, ou à peu près, les accents se mélangent. Deux mois plus tard, je crois que je n'ai pas encore rencontré tous mes collègues. Certains je ne connais que de nom. Parfois on m'interpelle pas mon prénom et je suis incapable de dire si je connais déjà cette personne. Fox Harb'r est un mini-village. Beaucoup d'autres salariés sont comme moi, n'ont pas de voiture. Il faut alors s'organiser pour aller faire les courses à Tatamagouche, à 30 kilomètres de là. Au plus près il y a bien Wallace mais à part les quelques produits de première nécessité qu'on trouve à la station essence, il n'y a pas grand chose dans le village. Ici on l'appelle The Wallace Mall, le centre commercial de Wallace, qui regroupe la station essence, le café Whirligigs et quelques autres restaurants et le magasin de bricolage.


Ce week-end c'est le moment des aux revoirs. Je ne connais tous ces gens que depuis peu de temps mais ils vont me manquer, c'est sûr. J'aurais aimé avoir plus temps pour mieux les connaître, eux qui m'ont accueillie avec tant de gentillesse et bienveillance. Et j'espère vraiment avoir l'occasion d'en revoir certains



Pendant que j'écrivais cette note, j'ai été kidnappée par mes collègues du ménage pour aller faire la fête avec eux. J'y suis allée en trainant des pieds et j'ai finalement passé une excellente soirée ! Merci Justice d'avoir été aussi insistant :)



17 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now