Rechercher
  • Marie-Aude P.

L'espion qui venait du froid

Après Carmen, c'est Eléanor qui frappe la France. Je suis à Paris, en transit entre car et avion. Et comme on est extrêmement bien reçu chez les copains, je dors au chaud au coin du poêle, alors que la tempête bat son plein dehors et que le froid m'attend à Montréal. J'aurais presque envie de faire mon PVT à Asnières !


Mais non, jeudi matin, avant l'aube, je me lève pour prendre train et RER, mélangée à la foule des travailleurs parisiens, pour rejoindre l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle, terminal 3. Deux heures trente après avoir quitté mon lit douillet d'Asnières je suis en salle d'embarquement, jusqu'ici tout va bien. Eléanor s'est calmé, heureusement, avec mon mal des transports légendaire, j'aurais eu du mal à supporter un voyage mouvementé. (Pour être tout à fait honnête, j'ai un peu anticipé le problème et pris des médicaments. Oh la tricheuse !)


La salle d'embarquement est quasiment vide, je suis arrivée vraiment tôt, mais elle ne tarde pas à se remplir : familles avec jeunes enfants, québécois qui rentrent de vacances, jeunes adultes, retraités, personnes seules... j'observe tout ce petit monde. Qui sont-ils ? J'entends des bribes de conversations : ces deux jeunes assis à côté de moi, qui se sont rencontrés dans la file d'attente à l'enregistrement ou en passant la sécurité, un pvtiste de retour de vacances dans la famille et un étudiant qui commence son nouveau semestre à Montréal ; ces deux couples québécois derrière moi, je n'écoute pas ce qu'ils disent, je ne sais pas de quoi ils parlent mais leurs voix me bercent. J'ai l'air calme mais à l'intérieur mon esprit ne tient pas en place, j'essaie de lire mais je n'arrive pas à me concentrer.


Enfin l'embarquement commence. L'avion décolle à l'heure. Le vol dure 8h, et mon voisin n'a pas de chance, son écran (qui peut diffuser films, séries TV, jeux vidéos, etc) ne fonctionne pas. Pour lui ce sera lecture ou sieste, pour moi "Moi, moche et méchant 3". Peu après le décollage, le personnel de bord passe dans les rangs pour distribuer les fiches à remplir destinées à la douane. Mon voisin n'a toujours pas de chance, son stylo n'a pas supporté le décollage et l'encre s'est répandue sur ses doigts au moment de remplir la fiche !


Moi je n'ai rien à déclarer à la douane, c'est l'immigration qui me fait un peu peur. Normalement, j'ai tout bien préparé, mais les témoignages sont nombreux de pvtistes qui se sont vu refuser le visa pour une erreur de paperasse. Et si mes documents ne convenaient pas à l'agent ? Ce serait retour à la case départ !


Dans ma tête je refais la liste de ce que je dois présenter au guichet : l'assurance, la lettre d'invitation des services d'immigration, la preuve de fond.... Bon, tout est bien dans ma pochette, je ne peux rien faire de plus pour l'instant, on verra !


Au bout de 8h de cris d'enfants, de turbulences, de torticolis post-sieste, de voisin qui perd son passeport (décidément !), on atterrit enfin. J'ai dû descendre assez vite de l'avion, je passe la douane sans encombre et il y a peu de monde devant moi à l'immigration. En 15 petites minutes, tampon, date, signature et visa agrafé dans mon passeport, je suis officiellement travailleuse temporaire au Canada ! "Bon séjour !" Je me sens plus légère que je n'ai été depuis plusieurs semaines, la boule à l'estomac s'est envolée, le sourire est sur les lèvres, je ne sens même plus le poids du sac sur mon dos ! Demain, il faudra s'occuper de la banque, des services canadiens pour obtenir un Numéro d'Assurance Sociale, magasiner pour un nouveau manteau d'hiver, prendre un nouvel abonnement de téléphone, trouver du travail.....!!!!! Oh, je sens que la petite boule dans l'estomac n'était finalement pas partie bien loin ! J'essaie de la rendormir, au moins pour la fin de journée. Pour l'instant, c'est direction Avenue de Gaspé, où je vais retrouver la chaleur d'un foyer, même seulement temporairement. Johan et Marion m'attendent. La chaleur des amis, y'a rien de mieux pour combattre le froid polaire ! Il fait -20°C dehors. Je suis au Canada. C'est maintenant....

4 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now