Rechercher
  • Marie-Aude P.

Allez, du vent !

Ca été une nuit agitée. Mais curieusement, pas pour les raisons auxquelles on pourrait penser. Bien sûr, le départ approche, et même il est là, avec l'anxiété qui l'accompagne forcément. L'excitation aussi. Mais j'y reviendrai...


Non, la nuit a été agitée : la tempête Carmen souffle et gronde sur les côtes bretonnes, l'orage m'a réveillée en sursaut à 6h du matin. Après un coucher légèrement tardif, réveillon du nouvel an oblige, le réveil fut quelque peu brutal. Les chats aussi sont réveillés et Andy gueule, on ne sait pas pourquoi, on ne sait jamais vraiment pourquoi il gueule, il se rappelle à notre mémoire, le vieux chat. Comme il passe les trois quarts de son temps dans son placard à chaussures à dormir, quand il est réveillé il le fait savoir. Les humains présents se doivent d'assister au lever du Roi. Il me force donc à descendre. Une petite caresse et quelques cuillères de pâtée plus tard, il s'est calmé.


Je remonte essayer de m'endormir, malgré la pluie forte et violente qui s'abat sur le toit juste au-dessus de ma tête. Et vers 9h, ça recommence, l'orage reprend de plus belle ! On dirait bien qu'il est tout près, ce con ! Le grondement suit l'éclair de moins d'une seconde. Mais le vent est aussi très fort et l'orage s'éloigne finalement assez vite. Je me lève.


On dirait que Carmen me rappelle mes échéances et me pousse à la porte du bercail où je me suis réfugiée depuis la mise en location de mon appartement. Demain je quitte la Bretagne, les amis et la famille adorés. Jeudi je m'envole pour Montréal. Il est temps de finaliser les bagages. C'est un départ en fanfare, en quelques sortes ! "Du vent, l'aventurière ! Bien le bonjour au froid canadien !" L'Amérique du Nord aussi est en proie à la brutalité de la météo : vague de froid depuis plusieurs jours. On annonce -8°C le jour de mon arrivée, ça devrait aller. -25°C le lendemain !!! Pas de transition possible, si je suis faite en sucre, je vais vite m'en rendre compte ! Je pourrai toujours battre en retraite plus au sud, si besoin.


Cette fois les bagages sont terminés. 2018 va démarrer sur les chapeaux de roues pour moi. Si je ne sais pas ce qui m'attend, j'ai hâte de le découvrir. C'est excitant et effrayant en même temps, je vais plonger dans l'inconnu ! Quoi qu'il en soit, ce sera certainement une très belle aventure et je vous souhaite pour cette nouvelle année qui commence de vivre vos propres aventures à fond, de sauter dans les flaques, qu'importent les éclaboussures ! Il y aura, à ne pas douter, du bon et du mauvais, vous en aurez les pieds mouillés mais vous en sortirez plus grand....


MEILLEURS VOEUX ! :)



0 vue
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now